jeudi 11 août 2016

Tortue géniale

0742
Chemtrails
0801
"Il est huit heures"
"Ooooh!"
Les jingles radio nova. Il y avait longtemps.
0816
L'arrêt Tournelles a un drôle d'air.
0819
Pas des cils, des broussailles !
0820 (Kraft)
Odeur d'insecticides, de catch.
Je me retrouve dans la pénombre de la petite chambre chez Eleonore. Lorsqu'ils
croyaient qu'on arriverait à dormir.
Faire la sieste, l'été, lors que tellement de choses nous appelaient hors de cette chambre.
Je donnerais beaucoup, maintenant, pour pouvoir refaire une sieste dans le cosy corner.
1322 (Kraft)
J'ai été soulagé quand il m'a dit qu'il sortait du père Lachaise
1429
J'ai pas osé la jouer Kazumi style.
Je suis un vieux machin susceptible. Il faut que j'arrête de socialiser.
1753
Tu me mets un cerceau autour de la taille et je te fais du hulaoop tellement les amortisseurs du train sont fatigués !
1945
"Tu sais de quoi j'ai envie ?
De RILLETTES, DE SAUCISSON ..."
Me dit il alors que je découpe du melon insipide et le concombre de l'ennui !
2136 (Kraft)
"Et la nuit grossit, de soir en soir."
Bellabocca

Carnet Kraft :



mercredi 10 août 2016

Le feu au cou


(Merci à Ralouf pour le titre)

0906
je descend à Liège, le ciel est magnifique, la lumière poudreuse, les photos se prennent toutes seules.
0952
Jeune homme tatoué. Ligne 13.
(火 :feu, flamme, mardi)
1000 (Kraft)
la psy m'avait fait m'interroger sur la façon dont je pourrais utiliser le temps pendant lequel j'attends ou je m'ennuie au bureau.
j'ai pris ce petit carnet hier, comme en transe (alors que je savais très bien ce que je faisais) et je note des morceaux.
j'ai dessiné un jeune homme qui avait feu tatoué dans le cou.
ça se prononce hi
Ralouf dit "il à le feu au cou"
1003 (Kraft)
je me résous à prendre le premier stylo, crayon qui me tombera sous la main.
1004 (Kraft)
J'ai voulu donner une pièce à un homme assis contre le mur dans la rue mais mon porte monnaie était vide.
Je le lui ai dit.
Il avait l'air encore plus embêté que moi.
1005 (Kraft)
Derrière cet homme les mains dans le dos.
Beaux ongles.
Belles mains aux paumes offertes. à la chair qu'on devine douce et fraiche.
J'ai failli glisser mes doigts dans ses paumes pour sentir.
Il a fallu que je me retienne très fort.
1030
Je suis dans un bureau plus étroit qu'un placard et je regarde la vidéo d'un écureuil qui a pris une caméra pour une noisette.
1232
Le téton pointé, le pli entre le bras et le pectoral, la veine sur le biceps, la courbe du deltoïde... Il était parfait.
Il portait même des Todd's en daim rouge et ce n'était pas ridicule
Évidement que le t-shirt était blanc. Pas moulant. Juste le torse était moulé.
Et la barbe ?
Trois jours.
Éternellement.
1238
Louis Leygue. La fontaine des Corolles.

et origami de verre et d'acier.
1255 (Kraft)
En passant à coté de ce banc je repense à ces deux jeunes banquiers.
Ils parlaient de la région d'où ils étaient originaires, le Jura. De l'entreprise de papa pour l'un, des associations avec de grands pontes pour l'autre. Ils parlaient de la province et on entendait les étoiles qu'ils avaient dans la tête à cette évocation.
Ils parlaient de la nourriture, de la qualité de vie, de leurs grand-mères, de la foret.
Ils me sont devenus sympathiques.
Ils m’étaient devenus familiers puis le mois d'août est arrivé et il s'est mis à faire moins beau et je les ai perdus de vue.
1421
Dans cette partie du bâtiment on ressent presque physiquement les contraintes qui s'appliquent sur les murs, comme si le poids colossal de l'immeuble pesait tout entier sur cette partie du couloir et en rendait l'air plus visqueux.
1446
J'ai un petit carnet Kraft sur ma table de nuit. J'y note des morceaux des romans que je lis. Ça me fait comme un journal intime de lecture.
J'ai pris plaisir à en recopier des extraits pour les partager sur Twitter.
Ça me fait comme un petit entraînement pour un journal analogique que je tiendrais un jour.
1916
Les escargots, les Huitres, les écrevisses, les noix de coco, les radis blancs, les cœurs de palmier, les artichauts ...
Comment l'humain a-t-il eu l'idée de manger ça ?
2114
"Je vis en ce monde comme si j'étais absolument sûr d'une deuxième vie"
Kafka. Journal.

Kraft :
1
2
3

mardi 9 août 2016

Mode caméléon

0744
Point ciel : bleu à 360°
0756
Hauts parleurs sur le toit du bus annonçant la destination. Affichages électroniques à l'intérieur donnant l'heure et le temps de parcours
1146
Bruit de l'appareil argentique de la Vieille dame en reebok blanches qui prend le Miró en photo.
1236
En mode caméléon je vous écoute, je vous observe.
1705
Quelqu'un sent le balsamorynol
2003
On boit du hautes côtes de nuits. Feu de cheminée dans la bouche. Je pense à Éléonore. Tu es où ? Tu fais quoi ?
2017
Vais essayer de faire du Twitter analogique sur un de ses frères.

#hobonichinotes

lundi 8 août 2016

Simulateur de jardin

(Crédit Photo)
0849
"Le départ de votre train à destination de Deauville-Trouville est imminent"
Quand même bien moins propre que Shinjuku !
1818
Ça existe un simulateur de jardin ?
1925
Maintenant je l'esclaffe quand je m'emberlificote dans une toile d'araignée et que sa propriétaire me court dessus. Il y a du progrès !
J'ai un poil sur la cuisse qui se relève. Je SAIS que ce n'est pas une araignée.
Et bien j'ai QUAND MÊME vérifié !
2027
"Luck puck Fluck" Sont les suggestions de Otto Korekt quand tu écris Lucky.
2047
Passion me gratter l'oreille avec un cure-dent POUR TOUJOURS !
2111
"les vieille eaux ont rassemblé la fureur des instincts animaux enfermés dans les ossements et les forêts sont nées"
"Il se lança dans un lent et majestueux tournoiement, ramassé sur lui même, au dessus de sa pesanteur, il piétinait des flammes bleues. Des éclairs bondissaient comme des rats, comme un essaim de démons tordus, dispersant dans la nuit de rutilantes langues de flammes"
"Je suis pris dans la glu de ce cerveau. Je n'ai pas de volonté. Je suis un rêve filant"
"Il se tenait au bord du corps. Éprouvant sa dureté. Un grouillement de faim, des milliers de micro-organismes s'agrippant les uns aux autres les uns aux autres à la chasse au trésor nourricier à travers un massif corallien de calcium"
Radix. Attanasio

dimanche 7 août 2016

Jardin d’été sous la pluie

1101
Personne ne trouvait crédit à ses yeux.
Tous et toutes étaient des imbéciles et des idiots.
Et elle s'étonnait que plus personne ne vienne.
1415
Péniche à coque en béton par Le Corbusier
Via Mesange
1445
Piqure de rappel Via Ichiro67

2040
Nom de parfum "Jardin d'été sous la pluie"
2056
J'ai une coupe de cheveux versaillaise. Ma nuque n'est pas dégradée hélas.
"Hé mais c'est trop court. J'avais dit quatre centimètres, il y a à peine un centimètre" dit il sur le fauteuil d'à côté.
2223
Très jolies choses chez Moonrisepaula

samedi 6 août 2016

Les couleurs sont fidèles


Tokyo.
Des ascenseurs géants tout le long de la paroi d'un immeuble. Plutôt des sortes d'étagères qui montent sans arrêt. Il faut vêtir un harnais en Velcro, mettre les pieds sur le rebord des étagères aussi large qu'un skate et se plaquer contre la paroi qui est aussi en Velcro. Sauf que ca ne stoppe jamais, sauf que les étagères montent tout le temps.
En parallèle avant ou après je montre un magasin de gadgets et bouffe à mon cousin O. qui de sceptique passe à super enthousiaste.
1433
"Oh un de ces quatre j'vais m'plâtrer la gueule !"
Fou rire.
1439
"Cette télé parfois ça part en javelle »
1822
La température extérieure est de 18h22.
2153
Tuez vos mères. Vite. Avant qu'elles ne le fassent. Elles n'ont aucun scrupules.
2204
Hérisson du soir, espoir.
2230
Actuellement ayant une coupe de cheveux du type friche industrielle.
2259
Maintenant regardant "Forever". L'acteur ressemble à un mix entre Jeff Goldblum et Robert Downey Jr. Miam.
Je savais que c'était le psy !
Les couleurs sont fidèles
2346
Il a fait beau et le vin était bon.
0000
Envoyez les pointillés.

vendredi 5 août 2016

Mi-cuit


0601
Tombé du lit. Mi-cuit.Tombé du lit. Mi-cuit.
0736
J'ai mis un polo. Il fait frisquet mais beau. Ça promet de monter en température. Comme quand j'allais travailler près de la bourse l'été.
Voir les terrasses des cafés un peu désertes et ce monsieur qui sourit au soleil en mordant son croissant me réjouit.
La pierre de Paris et le bleu du ciel vont très bien ensemble.
Descendu à Liège marché un petit peu. Autant que dans les couloirs de saint lazare. Vu un homme en terrasse qui humait l'air nouveau et le soleil. Pris en photo le gros M jaune et le ciel derrière puis la seine aux abords des bruyères puis le Cnit. Le leur ai envoyé.
Hier ça ne fonctionnait pas parce que je n'avais pas renseigné l'antivirus (drôle, l'auto correct me parle d'anticorps)
Gaufre salée fourrée a la viande puis un gars qui parlait de nappes phréatiques et du fait que demain il serait en Espagne et mademoiselle vous travaillez toute seule, ah bon, si vous avez besoin de vous confier je suis la hein.
1441
Sushi theremin
2029
Ça sent la tarte à la rhubarbe
2047
"J'arrête les carottes, je bronze tout seul !"
"Une demi bouteille c'est bien, t'as pas le temps d'être entêté!"
bellabocca

jeudi 4 août 2016

Kairos



1042
De retour chez Malkovitch. Avec un badge cette fois.
1239
Play
Je déambule au rythme des kairos.
Je remets l’évent en surface et me demande où je suis.
J'inspire puis replonge.
Œillet framboise au crochet sur le revers de la veste en lin crème.
Lunettes en écaille et barbe de trois jours poivre et sel parfaitement taillée.
Alexandre Calder et son araignée rouge
Pause

mercredi 3 août 2016

J’ai mon après-midi


Chez le coiffeur, il a un peigne qui aligne mes cheveux un par un, l'un à côté de l'autre.
1248
Ça fait bizarre de se retrouver dans l'immeuble qui faisait partie du décor que tu voyais par la fenêtre, que tu as vu toute ton enfance.
Encore une réunion où tu es le seul à ne pas savoir de quoi on parle.
Mais j'ai mon après-midi
1539
Point de fuite mais une cascade
1648
L’autre

1650
"Han, j'vais steak-er..." Entendu aux Halles.
1700
"Papa t'as vu, j'me suis trouvée hein !"

mardi 2 août 2016

Cette gare fond


Jackie Chan me donne un déguisement de Noredine La Sardine. J'amuse beaucoup les enfants du goûter. Gros succès.
0745
Journée de mousson qui s'annonce.
0939
Et si je commençais à perdre la tête ?
C'est assez troublant. Presque doux. Des objets qu'on croit avoir rangés et qui sont à d'autres endroits. Ou penser que l'autre zozote un peu alors qu'il n'a rien eu à voir avec l'objet en question (un tapis de sol de salle de bain sur un porte serviette)
Cela répond à une question que je me posais. Quand cela arrive je suis toujours moi. En entier. Du moins je ne ressens pas de sentiment d'étrangeté par rapport à moi même. Juste un étonnement et un grand vide dans le tiroir des réponses quand à la bizarrerie de la situation.
0948
Joli colleur d'affiches.
1027
J'ai encore pris un parapluie trop efficace. Il l'a fait s'arrêter.
1049
Cette gare fond.
1412
grosse blague avec le barman japonais : merci beau cul! et il se tournait et pointait ses fesses ! sachant aussi que boku ca veut dire "moi"
1414
je suis tout ce que tu veux mais pas beau.
je ne me trouve pas beau. je ne correspond pas aux critères de la beauté, je ne suis pas un "beau gosse"
c'est factuel, pas jugementationnel... (WOW! je le met en open source celui la!)
1933
"Ce soir c'est dînette au comptoir"
Bellabocca
2222
Demain journée étrange. Je vais pour un rdv pro d'une heure dans la ville de mon enfance. Défi : réussir à ne pas le dire.

lundi 1 août 2016

Poissons d'argent

(Crédit Photo)
0803
Chemtrails
1507
Mal partout. Courbatures. Je pose ici un nouveau concept : "demenagym"
1604
Rien ne sort en ce moment... ca viendra plus tard.
1823
Ça pese combien une forêt ?
2201
Chuchotements des gouttes de pluie sur les feuilles des rosiers, de la chauve-souris qui me frôle et qui, si légère, ne déplace pas d'air.
2203
Contrecoup. J'ai mal partout. Je me traîne comme si j'étais sur Pluton.
Ce qui me fait penser à cet extrait de Radix :
"L'apparence des choses paru peser moins lourd" A. A. Attanasio
Dans ce bouquin, entre autres, un type devient un dieu parce qu'il a un repli cortical qui peut influer la réalité au niveau quantique.
Sinon,
Rien.
Rien au bureau, rien. Des changements de rien qui t'occupent toute l'après midi.
Le soir un drone survole le jardin. Deux fois. Impression de viol, de dépossession.
La cuisine est un chantier.
Tu as la tête de quelqu'un qui a appris une mauvaise nouvelle.
C. a dormi par terre. Tout seul dans son appartement vidé
Un autre C. m'envoie une photo d'un dessin fait par sa fille. Dessin déjà effacé.

dimanche 31 juillet 2016

Les commissures des bras


(Crédit photo)
1706
Lessivé. Faut que je reprenne le sport. Qu'est ce qu'on mange ?!
1709
Qu'est ce que c'est lourd un matelas !
1709
J'avais oublié que la tv pouvait être une activité principale
1924
Dans l'entrée un renard empaillé, à l'étage une tête de sanglier.
1929
Je découvre des muscles.
(Vous allez à la gym parce que vous avez plein d'amis qui déménagent c'est ça ?)
1939
"S'il y a encore des ongles, c'est que je ne me suis pas brossé les dents"
Bellabocca
2130
J'ai mal aux commissures des bras. (Pas Bellabocca)

samedi 30 juillet 2016

Nuageux en fin de soirée

0918
Sur internet tu peux être qui tu veux. Même un âne !
1918
La piscine est un peu fraîche. Mais c'est une piscine de champagne. Pas grave.
Non je n'avais pas soif. J'avais juste la coupe la plus petite.
Et demain déménager educnat ...
1943
J'espère que le bouton de rose dans le verre d'eau va tenir.
1953
L'odeur des grillades dans les bouibouis patinés de friture des petites rues de Tokyo.
1954
Le 22 août, Éléonore aurait eu 98 ans.
Mon trait de caractère premier : Rabat joie.
Je suis celui qui casse l'ambiance.
2007
Viens de voir une interview de Gabrielle Chanel. Quel bon imitateur ce Mr. Lagerfeld.
Je pense qu'elle était méchante et qu'il s'en revendique l'héritier spirituel parce qu'il l'est aussi.
Méchante du genre "je fais de vêtements pour ces cons, mais qu'est-ce qu'ils sont cons !"
Sauf qu'à l’époque on disait "les gens". Pas "ces cons".
J'ai un lien avec eux. Je n'aime pas les gens.
Tres prétentieux n’est ce pas ?
2015
"Vous êtes magnifiques en carbo-hydrates !"
2018
Relire "Génération X"
2020
MAIS PLAIGNEZ MOI BORDEL !
2025
Ça va s'arrêter quand qu'elle me manque ma grand mère ?
2026
Non mais Rhianna, sérieusement...
Elle aurait du s'appeler Kevina. Ils auraient eu l'air encore plus cons !
2035
Le Japon, mon plus grand regret
2126
"On trouve des chose analogues chez Hamsun, mais elles y sont aussi naturelles que les noeuds dans le bois". Kafka. Journal.
2139
On est tous des morceaux d'étoiles alors faites pas chier.
2256
Tristesse des pavillons de grande banlieue.
Ils ont réussi à régler la porte. Il n'y a plus les adhésifs. A travers le verre dépoli on voit les variations lumineuses de leur télé.
Ils ont promené leurs chiens. Ils m'ont vu et se sont protégés derrière le double écran : leurs lunettes américanisantes, leurs téléphones.

vendredi 29 juillet 2016

pelouse virtuelle


0800
L'un d'eux parlait à la radio. Tout le monde s'est tu dans le bus. Effrayant !
0944
Pluie éparse. Sensation de mousson. Touffeur moite dans l'immeuble. Juste avant je vois passer deux jeunes filles japonaises (je le sais je les ai entendues) tellement ressemblantes qu'on aurait pu penser qu'elles étaient jumelles.
Évocation de ces créatures ou apparitions dans certains tableaux ou œuvres.
1819
Bêtes à orage partout.
1803
Sueurs torrentielles. Déjà ce matin après la douche. Comme si de petites vannes s'étaient ouvertes.
2001
— c'est huit heures
— non. On dit : il est huit heures.
J'étais un petit merdeux.
2024
Rosé et framboises vont bien ensemble.
Et je pense que huîtres et framboises doivent bien aller aussi.
2027
La voisine a une voix à attirer les coups de pelles.
2052
Ça sent la pluie non?
2055
Le plus grand moment de leur vie : une chanteuse que je ne connais pas dans un magasin qu'ils ne connaissent pas.
Peut être prendre le large.
"Han la la y avait Maria Callas aux galeries Lafayette !! Elle est passée devant moi. On s'est regardés. J'étais omnibulay"
MAIS CREVEZ
Mais putain.
"OBNUBILÉ" bordel à cul de non d'une pipe en bois
2110
Dutronc allait au Drugstore et on n'en faisait pas un plat.
"Il roulent en Ferrari à la ville comme à la plage et ils vont chez Cartier comme ils vont chez fauchon"
2136
petit à petit une clairière s’organise autour de l’ordinateur, sur la table sur laquelle il est posé. Au début c’est juste quelques câbles puis, au fur et a mesure que le temps passe, les choses se posent les unes a coté des autres parce qu’on est trop fatigué pour les ranger. Elle se posent en respectant un espace entre elles, générant une espèce d’algorithme naturel, une sorte de champ magnétique qui les maintiendrait à une certaine distance les unes des autres en dessous de laquelle ce ne serait plus posé mais entassé.
2154
le bruit du vent dans le bouleau dehors : un jet d’eau sur une terrasse ou la mer, le ressac.
Je l’entends pendant que je redige la note du vendredi 15 juillet.
la seule source lumineuse est le reste de jour et l’ecran de l’ordinateur.

jeudi 28 juillet 2016

Souvenir de cauchemar d'enfance


Je me suis souvenu que petit je faisais un cauchemar récurant au sujet d'escalators aux trajectoires impossibles, aux vitesses folles. des zones se divisaient en tapis roulant à grande vitesse s'engouffrant dans des tunnels menaçants, il y a aussi le souvenir d’éléments de décor de grands magasins parisiens
0927
Sec comme un coup de trique il croque dans un cheese. Genetic is a bitch.
0939
Moiteur. Ça colle.
0941
Guide files dans les souterrains. Metropolis en approche.
0943
Maintenant cherchant la machine à café.
0958
"Voyez plutôt de quelle façon vous pourriez mettre à profit ce temps que vous considérez gâché"
Dans la Grosse Boîte il y a des Boîtes. Et des dossiers dans les boîtes. Noter les numéros des dossiers des boîtes sur des feuilles.
La respiration mélancolique du cétacé massif était en fait le bruit des moteur des ascenseurs.
1255
Méduses
2028
Nous Les Vieux On :
allait au Queen, au Palace et au Man Ray
allait au café Costes avant que ça devienne naf-naf
avait une télé N&B et une seule chaîne.
allait en Espagne en 4L en deux jours.
avait Madonna en danseuse de Patrick Hernandez dans "Born to be alive"
avait Prince qui prenait une douche en string sous un crucifix
bavait sur le Rouquemoute de l'espace. Enfin moi oui.
2036
J'ai une névralgie bulbo-capillaire. Et bien ça fait très très mal.

mercredi 27 juillet 2016

Il faut remplir la bourrasque

0848
Génération spontanée
0909
Castor me brise les rouleaux
Tellement motivé que je boucle dans les souterrains.
0920
De retour dans le Nostromo.
"Oui ils ont fait un small profit de 30 millions de dollars" iPad A4 sur les genoux.
1333
"Et j'ai vu la crotte de Zeus aussi"
1340
Aujourd'hui je suis dans une société où le niveau de sécurité est particulièrement élevé. Il faut une personne de la société pour accompagner un extérieur comme moi. Aussi bien pour entrer que pour sortir. Pour sortir déjeuner j'ai été accompagné et la personne est partie déjeuner. Et n'est toujours pas revenue. Ce qui fait que je suis en pause déjeuner depuis deux heures.

C'est quand même un peu ridicule tous ces chasseurs ...
Avant si tu y jouais, au mieux tu n’étais qu'un pauvre geek. Maintenant si tu n'y joues pas tu es un baltringue.
1359
Ça y est le collègue est revenu
1516
Scanner en rade. Le technicien vient demain. Mon collègue va voir sa mère, 77 ans, qui s'est fait renverser par un automobiliste de 82.
Je ne peux partir qu'à 16:15...
1713
Quel rempart contre le vide ?
Rempart ? Ah bon.
2122
"Il faut remplir la bourrasque"
2233
On a parlé de chercher pourquoi je bloque tellement à changer de taff
Pistes : peur de devoir justifier pourquoi j'existe.
De le justifier de façon marchande
Peur d'être rejeté : non merci tu ne vaut rien
Peur du changement
J'ai aussi percuté que j'étais sûrement un faux cool qui se permettait de juger mais qui n'acceptait pas le jugement (supposé) des autres. D'où le sentiment de jugement justement.

mardi 26 juillet 2016

Devenir sec

0929
Je ne sais pas si c'est le meilleur des mondes. Je suis en vacances. (Oracle)
0951
Trajet presque agréable. Trois femmes asiatiques anglophones dont une ado. Très drôles.
0957
J'ai un fond marin dans mon téléphone.
1527
comme une irrépressible envie de me goinfrer de junk food.
1534
J'aimerais bien me patiner. Devenir sec. Un beau vieux sec. Je ne fais que m’empâter.

lundi 25 juillet 2016

Face à la musique


(en illustration un extrait d'un dessin que j'aime particulièrement)
0939
"Mesdames et messieurs merci de patienter y a un train devant nous, la signalisation est rouge, on peut pas avancer donc merci de patienter"
0943
Pas de RER depuis invalides. Donc Montparnasse. Train à 10:05...
1044
F(uck)
L(es)
M(aladies)
S(exuellement)
T(ransmissibles ?)

1327
Je l'ai laissé dire. il a changé de sujet quand j'ai répondu que je n'avais pas assez de connaissances pour en parler sérieusement.
je suis épuisé
Le niveau des remarques est si bas que je préfère noter que le niveau des remarques est si bas que ...
1726
À saint lazare des crieuses indiquent la direction des métros et RER.
2155
On écoute un vieux EBTG en regardant le jour se coucher. On s'imagine sur la plage secrète. On se croirait là-bas.
Face à la musique Je suis une vraie coquille de noix : je suis les flots les creux et les vagues et je peux très vite pleurer.

dimanche 24 juillet 2016

Grangosier


0956
Une bonne grosse crampe au mollet en guise de réveil matin...
1529
Alternance de repas et de siestes. Un peu de lecture. Et les merles qui s'excitent dehors.
Depuis ce matin, merlette en mode cri d'alarme. Vient juste de stopper.
C'est reparti.
C'est comme ça depuis ce matin...
Le rideau de la chambre ondulait vers l'extérieur. J'ai ouvert le rideau pour qu'il ne dépasse plus. Le merle ne crie plus...
Les merles, ces grandes gueules fragiles ! ^_^
1829
"En ce moment je dors beaucoup et profondément le jour, je pèse plus lourd pendant mon sommeil" Kafka. Journal.
1833
Encore la tête qui tourne.
C'est fatiguant une gueule de bois.

samedi 23 juillet 2016

Aujourd’hui, sept heures de plus

Journal du Samedi 23 juillet 2016

Je suis avec mésange à Berlin. Le long de la gare. On se quitte mais j'ai oublié de lui dire quelque chose. J'essaie de contourner le bâtiment qui s'avère immense et très long. Je prends un passage qui me fait penser à l'espace entre des traits pointillés. Puis je me retrouve assis sur une espèce de plateforme motorisée qui file à toute allure dans la campagne autour de la ville. Elle me fait passer près de bosquets d'arbres dont chaque branche a été recouverte de diodes lumineuses ce qui fait qu'on à l'impression d'un bosquet lumineux. La plateforme file à toute allure et je ne sais pas où elle m’emmène mais le spectacle est merveilleux et je me laisse mener. J'ai conscience que je ne suis os en danger et qu'elle me fait faire un tour des environs qui va me ramener à l'hôtel.
Puis je me retrouve dans le métro. Assis sur la banquette. Banquette fixée le long des parois du wagon le dos à la fenêtre comme les métros tokyoites. Dans le couloir, trois femmes portant un loup. L'une d'elles est accroupie. Porte un collier et une laisse. Les deux autres lui font boire un verre rempli de liquide noir puis elles me tendent le verre pour que je le finisse. Ce que je ne fais pas. Je repose le verre. Dedans il y a une grosse araignée velue comme celle de Redon. La femme qui tient l'autre en laisse récupère le verre avale le reste et croque l'araignée dont les pattes dépassent de sa bouche, se l'essuie du revers du poignet et me sourie de façon diabolique. On dirait Grace Jones.
1046
On s'est surpris sous l'églantier
1051
Vais mettre des piles et un rouleau dans l'OM-10. J'ai besoin de bokeh et de me prendre pour un artiste en faisant coulisser la bague.
1148
Radix. Attanasio.
1242
"Je croyais que tu étais japonais, ça ne m'a jamais traversé l'esprit que tu sois français"
"Ton nom, et la façon dont tu fais les choses. C'est lent et en détails"
— C'est un énorme compliment !
— ah bon ?
2033
Il n'est pas mort. Sa mère en revanche...
"On a été un petit peu embêtés avec le Mondial"
2034
White wine lobotomy
2038
On écoute Ella Fitzgerald. Ça me rappelle que j'ai un jour offert un coffret de jazz à mon père juste pour faire chier ma mère.
2050
Je ne sais pas qui est cette jeune femme mais j'aime beaucoup !
2102
"It's wonderful to look into your eyes and see you love me" par Ella Fitzgerald.
2122
Vous reliriez un livre que vous aviez adoré enfant ?
2144
On boit du champagne et on écoute E. Fitzgerald. Le plein de la Delahaye est fait et les lévriers piaffent d'impatience...
C'est pas la fondation Maegt mais il y a du champagne et des (une) bougies.
2224
Les chauves souris sont de retour.
L'extraordinaire espérance de vie d'une minuscule chauve-souris : le Murin de Brandt
Passionnants chiroptères !
Passion Chauve-souris !
2243
Vraiment pas né à la bonne époque !
2250
J'ai pris l'ombre des rosiers projetée par la grosse bougie sur les fenêtres avec l'OM-10. Temps de pause : 3 secondes.
2302
Ah putain ça fait du bien quand il n'y a plus d'avions !
2307
Chaque fois que je vois mes anciens dessins le même vertige : incapable de savoir si je serai capable de le refaire
2309
— j'ai froid aux cuisses...
— ça va...
2311
Le seul avion que je pardonne c'est celui de l'aller simple
2313
"Tu m'as fait boire comme un puits sans fond, salopard !"
bellabocca
2313
On ne sait pas de quoi l'avenir est tricoté !
2331
L'eucalyptus suggéré à la place de Leica.
2343
Message de service : si le jasmin d'hiver meurt ce sera de ta faute !
Depuis quand tu pisses dans le jardin ?!
L'alcool CER mal. Continuez le jogging, amis jeunes !
Ici champagne Jay, À vous les studios !
2356
Pieds nus sur la terrasse ! Rep à ça @thierrymezenge ! Héhé !
0001
Je sautille les mains sur tes épaules. On voyage dans la maison.
Elle ira loin cette Ella.
0007
"Aujourd'hui, 7h de plus"
Je vous préviens, mes contours ne sont plus vraiment définis.
Dimanche en fait.
Trop bu. Beaucoup trop.
Je regarde un écran et je me persuade que l'eau qui coule vient du fait que je ne cille pas.
D'où viendrait elle sinon ?
En fond sonore Ella Fitzgerald. Tellement élégante quand elle chante comment il lui a brisé le cœur.